A propos de l'auteur de ce blog

Mehdi Lamloum, bloggeur et Vidéobloggeur depuis 2005. Actuellement directeur de creation dans une agence de communication, base a Kuala Lumpur, Malaisie
Les informations, opinions, réflexions, analyses, conneries, ne représentent que mon avis personnel et n'engagent en aucun cas celui de mon employeur ou de mes partenaires.

Pour me contacter, vous pouvez utiliser mon email me [at] mehdilamloum [dot] com

Contrat Creative Commons
Ce(tte) oeuvre de Mehdi Lamloum est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 Unported.

mercredi 11 novembre 2009

Twitter lance la fonction Retweet

Twitter a lancé la fonction Retweet depuis Dimanche dernier. Une fonction annoncée en développement depuis déjà quelques mois mais qui a fini par être en ligne.



Retweet c'est de re-publier le tweet d'une autre personne.
Cette fonction n'a pas été prévue par Twitter mais inventée par les utilisateurs eux-même. l'idée consiste à mettre un RT + @utilisateur qu'on veut retweeter+ le message à retweeter
L'importance de cette fonction inventée par les utilisateurs a pousser Twitter à l'intégrer dans Twitter.com
Une intégration rendue indispensable puisque toutes les applications basées sur Twitter (Alixsys, Tnlabs, Tweetdeck, Echofon...) l'offrent déjà.
Pour retweeter sur Twitter.com, un bouton a été ajouté à coté de "Reply"



Nouveauté: les RT apparaissent sous une nouvelle forme
Jusque là les messages retweeté apparaissaient avec le compte de celui qui les a retweetés. Sur Twitter.com, c'est le message original qui apparaît, avec une mention du "retweeteur"
Une nouvelle approche qui risque d'augmenter rapidement le volume de connexions (followers/following) sur Twitter.
Le fait d'avoir la photo/le nom de l'auteur original du Tweet facilite la connexion. On est plus tenté de regarder son profil et de la follower.
L'objectif de cette nouvelle organisation est peut-être de "rendre à Cesar..." puisque certains utilisateurs se plaignent que l'auteur original du Tweet n'est pas suffisamment mis en valeur.