A propos de l'auteur de ce blog

Mehdi Lamloum, bloggeur et Vidéobloggeur depuis 2005. Actuellement directeur de creation dans une agence de communication, base a Kuala Lumpur, Malaisie
Les informations, opinions, réflexions, analyses, conneries, ne représentent que mon avis personnel et n'engagent en aucun cas celui de mon employeur ou de mes partenaires.

Pour me contacter, vous pouvez utiliser mon email me [at] mehdilamloum [dot] com

Contrat Creative Commons
Ce(tte) oeuvre de Mehdi Lamloum est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 Unported.

jeudi 12 novembre 2009

Voilà pourquoi je devrai arrêter de blogguer ...

Le blog est mort. Peut-être pas totalement mais les raisons pour abandonner son blog sont nombreuses.

Blogger c’est fatiguant. Twitter l’est beaucoup moins



Parfois beaucoup trop. Pour garder une bonne fréquence de publication (je me suis toujours imposé 30 posts par mois), il faut consacrer un temps fou à la veille. Un temps encore plus important est accordé à la réflexion. Les lecteurs ne sont pas dupes et s’ils ne sentent pas un minimum d’effort lors de la rédaction du post, ils ne reviennent pas.
Travailler le texte, les titres, les liens...tout cela est beaucoup trop fatiguant.
Twitter l’est beaucoup moins.
Dans pas mal de cas, un post publié sur mon blog recueille peu de commentaires. Un lien publié sur Twitter souvent accroche beaucoup plus de reply/retweet
Blogger veut dire exprimer son opinion/avis o u diffuser une information en plus de 150 mots minimums. Twitter peut vous permettre la même chose en 140 caractères.

Sur son blog on construit son audience. Sur Facebook, on l’a déjà.



A moins d’avoir vécu sur un île déserte et d’être reclus dans un monastère tibétain, n’importe qui peut avoir 500 amis sur Facebook. C’est une audience non pas construite ou gagnée mais très simplement acquise.
J’ai 580 abonnés à mon flux RSS et 1400 amis sur Facebook. Le rapport dépasse le double.
Un post de mon blog publié sur Facebook recueille plus de «likes» et de «comments» que de réactions sur le post lui-même.
Si on ajoute à cela la possibilité de publier des articles sur Facebook, la question d’avoir ou pas un blog semble avoir trouvé une réponse évidente.

Dans «vidéoblogger», «blogger» est presque superflue



Pour être un vidéobloggeur, pas besoin d’avoir un blog.
Youtube, Dailymotion, Facebook, Blip.tv, Wat.tv sont de formidables plateformes de diffusion qui vous permettent d’offrir votre contenu à une audience pré-existante.
Sur un blog, il faut non seulement faire des vidéos de qualité mais aussi contribuer à sa diffusion.
Grâce aux plateformes vidéos et à Facebook, il suffit de produire du bon contenu.
Le choix des mots-clés, un titre accrocheur ou votre liste d’amis fera le reste pour la diffusion.
Rares sont les videobloggers qui cantonnent leurs vidéos sur leurs blogs. Tous diffusent leur contenu sur Youtube/Dailymotion car ils sont un vecteur de viralité très important de part leur audience phénoménale.

Le prochain post expliquera pourquoi je n'arrêterai jamais de blogguer