A propos de l'auteur de ce blog

Mehdi Lamloum, bloggeur et Vidéobloggeur depuis 2005. Actuellement directeur de creation dans une agence de communication, base a Kuala Lumpur, Malaisie
Les informations, opinions, réflexions, analyses, conneries, ne représentent que mon avis personnel et n'engagent en aucun cas celui de mon employeur ou de mes partenaires.

Pour me contacter, vous pouvez utiliser mon email me [at] mehdilamloum [dot] com

Contrat Creative Commons
Ce(tte) oeuvre de Mehdi Lamloum est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 Unported.

samedi 29 août 2009

"Tweet it" le nouveauhit de JcFrog

Tu ne connais pas JcFrog?
Le mec qui ne sort que des tubes?
Bon, c'est pas totalement vrai mais j'adore ses reprises :)

twit it from jcfrog on Vimeo.

a short pastiche which is more a humble tribute to this poor guy.

Pub et Plagiat: Power to the people?

Il est toujours très délicat de parler de plagiat dans la pub vu les répercussions que cela peut avoir. Des clients contrariés, des marques mal référencées, des agences à la réputation entachées...trop d'intérêt économiques sont en jeu.
Seulement, et en accord logique avec le raz-de-marée publicitaire de ces derniers jours à l'occasion du mois de ramadan, il est de plus en plus fréquent de voir des bloggeurs, commentateurs, facebookeurs, anonymes ou pas, qui dénoncent les plagiats.

JWT et JoeLetaxi

Entre deux courses, un certain JoeLeTaxi, dont le nom est probablement inspiré de JoeLaPompe fut l'un des premiers à dénoncer le plagiat du spot, depuis retiré, pour le compte de Tunisiana.
Un simple commentaire avec un lien vers la vidéo originale a provoqué une déferlante qui s'est terminé en un communiqué où la marque se désolidarise du spot et de son agence et où l'auteur du spot original s'étonne de pareils agissements.
Petites causes, grandes conséquences...



Boga et et la vieille dame
Un des commentateurs sur mon précédent post a rappelé que le Spot Boga avec Dhafer el Abidine n'était pas de première main.
Plagiat, inspiration la frontière est mince mais disons que l'idée est la même.
Même si la vidéo originale avec circulé à l'époque de la diffusion du spot de Boga, elle n'avait pas fait grand bruit. Est-ce qu'on pardonne tout parce que la star de la TV tunisienne est concernée? Possible.



Sabrine et un blog rien que pour elle!

La dernière campagne Sabrine s'est relativement distinguée par rapport aux précédentes.
Seulement, un anonyme a créé un blog rien que pour y dénoncer un plagiat qu'il estime flagrant...Et on a du mal à lui en vouloir.
"Ysa9si 3lik el Khir" (expression tunisienne qui désigne une personne très curieuse) est un blog créé visiblement rien que pour cette campagne de Sabrine.
Faut-il y voir la main d'un concurrent? C'est fort probable!
Peut-il être un simple anonyme qui souhaite dénoncer cela? Ce n'est pas à exclure!
Même si on ne saura jamais quelles sont les vraies motivations on a atteint là un autre degré dans la dénonciation qui dépasse les simples commentaires.




Power to the People?
Même si l'expression est exagérée par rapport au contexte ( on ne parle ici que de publicité, cause sans aucune noblesse), il est clair que l'assimilation du pouvoir des médias sociaux (blogs, réseaux, sites...), permet à de simples anonymes de mettre à jour des plagiats/inspirations qui auraient échappés aux professionnels...ou que ceux-ci auraient sciemment ignoré.
Mr Mme tout le monde s'en fous, cela est évident mais pour les professionnels, cela ajoute un zeste de "fraicheur" à un univers souvent sectaire.

vendredi 28 août 2009

Ramadan-Publicité "Ew Youna Marre"

La vidéo du "Slam des sans papiers" avait fait un grand Buzz grâce à leur message "Ew Youna Marre".
C'est un peu aujourd'hui le même message que tentent de faire passer les téléspectateurs tunisiens face à la prolifération des coupures publicitaires sur la Chaine Nationale TV7.

Cactus Prod ou l'accord "Pub contre feuilleton"
Même s'il n'est pas de la taille du fameux "Pétrole vs Nourriture", l'accord qu'a initié Cactus Prod avec TV7 a bouleversé pas mal de paramètres dans le paysage audiovisuel.
Cactus Prod est arrivé avec une question simple à TV7: Voulez-vous encore de vos caméras-cachées réchauffées, de vos feuilletons bidons, de vos emissions à deux sous ou voulez-vous des programmes de qualités internationales labellisés "Endemol"? (Tv poubelle ou pas, c'est un autre débat)
La réponse ne pouvant n'être que oui et la télé nationale ne pouvant se permettre de couvrir les frais de tel programmes, Cactus Prod se charge de produire les programmes concernés en contre-partie de la manne publicitaire autour.
Quand on dit autour, c'est avant, après, pendant et aussi dans le contenu parfois.
Du coup, on en arrive à un feuilleton Maktoub, à la manière des telenovelas brésilienne, entrecoupé, déchiqueté, déchiré par les coupures pubs.

Les annonceurs et la TV ont leur part de responsabilité
Le mois de ramadan est synonyme pour les annonceurs du mois qu'il ne faut surtout pas rater.
A tort ou à raison, ils investissent l'essentiel de leur budget sur ces 30 jours, parfois dans des spots sans lendemain.
Pour TV7, la télévision nationale, la manne financière est intéressante.
La demande est telle que la tentation de passer toujours plus de pubs est énorme.
Il faut avouer que la TV nationale a été pendant de très longues années en situation de monopole, inutile donc de leur parler du confort des spectateurs qui peuvent désormais aller voir ailleurs.
Ce cocktail de demande excessive des annonceurs/agences médias et de la capacité à créer l'offre par TV7 met le tout dans une dynamique que même les arguments les plus sensés ne sauront arrêter.

Les spectateurs crient "Ew Youna Marre"
La tendance était au mécontentement depuis quelques jours déjà. Passés les premiers jours du ramadan et "l'excitation" des nouveaux programmes, les spectateurs ont commencés à se plaindre sérieusement sur les différents médias sociaux.
Un groupe vient d'être lancé "Contre la Pub Extrêmement Massive Sur Tunisie7 TV"

va-t-on voir un mouvement de contestation des spectateurs tunisiens? Tout dépendra de l'interprétation qu'on en fera mais le recul des chiffres du feuilleton Maktoub, annoncé par Madwatch, sont peut-être un indicateur d'un mouvement de migration vers d'autres chaines tunisiennes.

jeudi 27 août 2009

Vcast: Interview avec Slim et Yssem de Mramdhen

Mramdhen est le blog tunisien de ce mois de ramadan.
Un blog qui a été lancé depuis 2007 et qui n'est actif que durant le mois de ramadan: 5000 visites et 7500 pages vues ces quatre derniers jours.

J'ai pu rencontrer deux des auteurs du blog: Yssem et Slim pour une interview dans l'esprit de mramdhen.

mercredi 26 août 2009

[Buzz] Moi aussi je suis enceinte de 12 bébés!



Quelques leçon à tirer de l'affaire des 12 bébés:

  • Les médias classiques ne sont pas innocents
La rumeur est parti d'un article dans un journal. Les principales agences de presse internationales ont repris l'info. Le web n'est intervenu pour uen fois qu'en "deuxième partie de soirée". Le même journal qui lancé cette information titrait sur les dangers de Facebook et Twitter hier matin.

  • Un Buzz ça peut aller loin, très loin...
Un événement se passant en Tunisie a fait un Buzz mondial énorme. Une petite recherche sur Google et Twitter à titre d'exemple montre toute l'étendue de ce Buzz.
C'est bien la preuve qu'on ne peut jamais prédire jusqu'où peut aller le Buzz et quelle peut être son étendue.

  • Les Marques tunisiennes dorment toujours...
Un Buzz mondial énorme, la une de médias internationaux et nationaux, des centaines de status, de blogs post, de tweet ...ça n'arrive pas tous les jours pour un événement local.
Pendant ce temps, les marques tunisienne travaillent sur le bénéfice consommateur...

Les marques et la "Statusphere"



La statusphere est un terme employé pour la première fois par Brian Solis, célébre bloggeur et consultant en PR 2.0

La Statusphere désigne, à la manière de la blogosphére, l'ensemble des personnes qui communiquent, réagissent, interagissent, au moyen de leur status.
Quand on dit status, on pense tout de suite à Facebook, premier réseau social mondial mais Twitter aussi est concerné, peut-être beaucoup plus que Facebook puisque sur Twitter, il n'y a que des status.

La statusphere?
Les status sont un mode d'expression différent de tout ce qu'on a pu encore voir le web.
  • Ils sont courts: Un status ou un Tweet est souvent concis (limité à 140 caractères dans le cas de Twitter) et ne peut comporter une analyse ou une construction d'une opinion. Cette concision dans les status n'est pas forcément synonyme d'étroitesse car il est possible d'inclure un lien vers une autre ressource où l'opinion/avis est plus ou moins détaillé.
  • Le coté émotionnel: Les status sont souvent mis à jour sur un coup de tête, coup de coeur, coup de gueule...une émotion plus qu'une réflexion. De manière générale, les status comporte soient des réflexions totalement subjectives sur des situations vécues récemment soit une citation célèbre sur une vision des choses plus générale, moins intimiste.
  • Le coté immédiat: Un status, surtout quand c'est publié à travers un mobile, sont la résultante d'une situation très récente voir entrain de se dérouler. Le coté récent implique une plus grande part d'impulsivité dans l'expression et forcément moins de place à la réflexion. On met à jour son status très souvent "comme on le sent"
Les marques et la statusphére:
  • Ne pas se limiter aux portails d'info et aux blogs
Les sources d'informations ne se limitent plus aux blogs et aux portails d'informations. Même si un status n'est pas aussi construit qu'une article de fond, il est important d'en tenir compte. Les marques doivent intégrer dans leur stratégie de veille d'avoir un œil sur la statusphére qui inclue les réseaux sociaux tel que Facebook, Twitter...etc...
Faire une veille sur quelques sites d'informations et des blogs spécialisés ne permet plus d'avoir une veille complète sur ce qu'on dit sur sa marque. Cela reste souvent l'avis de spécialiste, pas toujours pertinent pour avoir une vision globale.
  • Les status sont vrais
Cela ne veut pas dire que le reste est "faux" mais la statusphére donne un retour généralement sur le vif, non réfléchi, spontané. Qu'on aime ou déteste, on prends peu souvent des gants dans un status. Cette vision est importante pour les marques pour avoir des avis "à chaud".
Ce coté vrai aussi donne beaucoup plus de crédibilité à la statusphére. Un article élogieux sur une marque aura toujours moins de crédit qu'un status d'un consommateur lambda, même s'il a plus d'impact.

  • La statusphére est vivante
Pour les marques, faire de la veille sur la statusphére ne se limite pas à une tâche quotidienne ou hebdomadaire comme ça peut l'être pour une veille sur d'autres médias.
Le nombre de "status" diffusé par jour est très important d'où l'importance d'un métier comme le Community Manager.
Même si son travail de ne se limite pas à cela, il doit savoir ce que dit "la communauté " sur la marque et cette communauté étant en évolution constante, la statusphére l'est aussi.

mardi 25 août 2009

Anti-Twitter: Woofer.com, un minimum de 1400 caractères!

Les personnes haïssant Twitter ont beau avoir tort (à mon sens), il faut bien avouer que ce site ne manque pas d'humour.
Woofer.com est un site qui vous propose d'écrire au minimum 1400 caractères.
Pour ceux qui se sont habitués aux 140 caractères, Woofer explique ce qu'il faut faire du reste:
What can you accomplish with the extra 1260 characters?

* - Be eloquent.
* - Use adverbs.
* - DEA (don't ever abbreviate).

Woofer est développé par Join the Company et sert comme plateforme de communication pour Shuffletime.com

lundi 24 août 2009

LongURL pour vérifier les ShortURL


Les URLs Shorteners sont des services qui raccourcissent les urls de manière à ce que une URL comme celle-ci http://www.facebook.com/Pinklemonblog prenne cette forme http://bit.ly/2tROu.
Les ShortURL sont très connues des utilisateurs de Twitter.L'intérêt est de gagner en nombre de caractères utilisés.
Sauf qu'on ne peut jamais savoir ce qui se cache derrière une shortURL. Les attaques de Scam sur Twitter ont fini par alerter tout le monde sur ce problème.
LongURL.org remédie à ce problème en permettant de voir le contenu du lien original sans aller sur le site.
On voit cependant mal les utilisateurs de twitter ou des shortsURL aller systématiquement sur le site pour vérifier. La solution serait qu'ils puissent intégrer leur API à des outils comme Tweetdeck

Omra, Facebook, Grippe1/H1N1 et Business



La combinaison n'a pas l'air simple mais elle est pleine de bon sens.
Ok, essayons de résumer:
Plusieurs musulmans veulent faire la Omra (petit pèlerinage)
Seulement, pas d'Omra cette année à cause de la grippe A/H1N1
Il est possible de faire une Omra par l'intermédiaire de quelqu'un d'autres si on ne peut se déplacer (sommairement, pas la peine de détailler les conditions)

Des personne sont vu une opportunité de booster un business intéressant: Vous payez sur le web quelqu'un pour faire le pèlerinage à votre place et ils recrutent leurs cibles sur Facebook, plus sûr moyen de toucher les musulmans du monde entier.

dimanche 23 août 2009

Ne vous trompez jamais de fenêtre en écrivant sur Facebook

ou alors vous allez vous retrouvez dans une situation aussi embarrassante que celle-ci!
Update: Il s'gai encore d'un Hack des memebres de 4chan.org qui s'attaquent aux comptes Facebook, emails, twitter... de chrétiens conservateurs. Plus de détails sur TheNextWeb

vendredi 21 août 2009

Facebook: Un article de LaPresse, s'inspire fortement de Sciences et Vie Jr



Vu que le terme "plagiat" est souvent sujet à controverse, j'ai préféré utilisé l'expression "s'inspirer fortement".
L'article original date du mois de Juin et est paru sur le magazine Sciences et Vie Jr et vous pouvez le voir sur ce lien
L'article (moins original) est paru sur le journal LaPresse dans son édition de Jeudi 20 et vous pouvez le voir ici

Babtounes.com, aggrégateur tunisien de Tweets

NB: Billet publié sur Tekiano.com

La communauté des amateurs de twitter en Tunisie est en pleine effervescence. Babtounes est le dernier né de la Twittersphère tunisienne. Il rassemble sur une même page le contenu traitant de la Tunisie sur Twitter.

Après Twatweet.com et tnlabs.org voici qu’un nouveau venu apporte sa pierre à l’édifice flambant neuf des twitterists tunisiens. C’est dire que la communauté des amateurs de twitter en Tunisie est en pleine effervescence. Babtounes est le dernier né de la Twittersphère tunisienne. C’est un service qui rassemble sur une même page le contenu traitant de la Tunisie sur Twitter.

Sa méthode pour agréger tout ce contenu est basé sur la recherche par mots-clés : Babtounes affiches tous les tweets (messages envoyés sur Twitter) contenant les termes Tunisia, Tunisian, Tunisie, Tunisien (arabe et français), Tunis (en arabe et français), @tunisphere ou @Tunisianews.

Babtounes offre l’avantage de regrouper sur une seule page plusieurs mots-clés parmi les plus utilisés pour chercher des informations sur la Tunisie sur Twitter. Ce n’est donc pas un aggrégateur des utilisateurs tunisiens de Twitter uniquement. Il affiche tous les tweets d’utilisateurs d’autres pays, pourvu qu’ils contiennent les mots-clés cités.

Il ne s’agit pas non plus d’une source exhaustive sur le contenu en rapport avec la Tunisie sur Twitter, vu qu’il se limite à la recherche par mots-clés dont le nombre est restreint. Un tweet parlant de Beja ou de Monastir, ne contenant pas le mot Tunisie, ne sera donc pas pris en compte bien que pertinent par rapport à l’objectif du site.

Le même service que propose Babtounes pourrait être recréé par n’importe quel utilisateur de Twitter sur son propre compte. Il suffit pour cela d’aller sur Twitter.com, de faire une recherche sur ces mots clés et de les sauvegarder. La même option est aussi possible sur des outils desktop tel que Tweetdeck.
Babtounes.com est basé sur Wordpress, le célèbre CMS de blog et essentiellement Juitter, un outil opensource développé par Rodrigo Fante qui permet justement d’afficher des Tweets sur n’importe quel page web en se basant sur des mots clés.

Pour le moment, Babtounes affiche un logo Bêta ce qui laisse supposer que des améliorations seront très probablement apportées au service pour l’enrichir. Les deux autres aggrégateurs, à savoir Twatweet.com et tnlabs.org offrent (pour le moment) beaucoup plus d’options tels que la liste des utilisateurs, leurs nombre de Tweets, un nuage des mots les plus tweetés par les Tunisiens.
Babtounes, qui est cependant dans une autre optique, prouve cependant si besoin est, le dynamisme et l’évolution de la communauté tunisienne sur Twitter.

mercredi 19 août 2009

Le festival de la BD a son blog

et ça se passe par là

mardi 18 août 2009

Vcast: Interview de Slim Amamou à propos de twitter.alixsys.com

Slim Amamou a developpé une application très simple qui permet d'utiliser Twitter rapidement et simplement à partir de son mobile.

Un service que j'utilise beaucoup et qui m'a permis de tweeter à partir de mon tel sans avoir à exploser mon forfait et surtout sans subir les coupures de connection, très fréquentes.

Le service est disponible sur Twitter.alixsys.com mais le mieux reste d'écouter Slim Amamou en parler.


Mehdi Lamloum Vcast : Interview Slim Amamou Twitter.alixsys.com from Mehdi Lamloum on Vimeo.

lundi 17 août 2009

Vcast: Interview Tarek Khatib de One-Take.net

Je suis allé interviewé Tarek Khatib, fondateur d'Activate, agence d'activation.

Il a lancé il y a 5 mois One-Take, une solution de casting en ligne pour les professionnels de la pub.
L'idée est de pouvoir choisir sur une même plateforme, modèles, photographes, stylistes...etc...et de générer les devis directement.

One Take
a été inspirée par un besoin existant dans le domaine de la pub: celui d'avoir les bonnes personnes, rapidement, d'un seul coup et d'avoir le précieux devis à valider par le client rapidement.
J'en ai profité aussi pour discuter avec Tarek Khatib, qui est dans le domaine de la pub tunisienne depuis plus d'une dizaine d'années pour avoir son avis sur l'évolution et des agences et du marché.



Viva: un spot...et puis c'est tout!

NB: Guest post publié sur Madwatch.net
Comme c'est devenu une habitude ces derniers temps, la marque de boissons Gazeuses Viva a sorti son spot pour ramadan sur le Web (précisément sur Facebook).
Le spot est déjà passé à la TV mais uniquement en Version 30".
La version 1 minute est réservée vraisemblablement au web.

video


Le spot Viva 2009 part sur une idée de fraicheur: Des jeunes dans un univers sec, l'arrivée d'un camion Viva symbole de fraicheur, soudainement la transformation de cet univers et à l'arrivée une accroche "Farshek Jawwek".

Jeunes mais pas débiles

C'est le message que semble ne pas avoir capté la marque. En s'adressant à sa cible, les jeunes en leur vendant un scénario où le monde se transforme soudainement d'un état à un autre, elle sous-estime mine de rien son intelligence.
Autant les jeunes tunisiens peuvent croire à la chance, au hasard, ils ne croient plus aux contes de fées et au bonheur soudain et inespéré.
Ils ont aujourd'hui, et c'est un besoin universel, d'avoir le control sur leur destinée, d'avoir le pouvoir, de décider et non d'attendre une offrande tombée du ciel.

Un spot...et puis c'est tout!
Car il sera très difficile de construire quoique ce soit autour de ce spot.
Le concept, s'il existe, n'a rien d'enthousiasmant et le message, si on l'a bien compris, ne fera pas bouger grand monde.
Il est important aujourd'hui de penser un concept comme une plateforme qui permette de construire une vraie relation avec la cible, de maintenir des liens avec elle et de créer une suite pour pérenniser ces liens.
"Farshek Jawek", indépendamment du mauvais timing avec le "Sayef Jawek" de Tunisiana omniprésent et déjà installé, ne fait passer aucune émotion, aucune valeur et aucun esprit.
On peut avancer que stratégiquement, c'est un spot diffusé en période d'été, donc la tentation de reproduire un univers fun et ambiance de "plage" soit pertinente. Seulement, l'été coïncide avec ramadan cette année, la période à laquelle les tunisiens regardent le plus la TV. il est donc évident que si on veut construire quelque chose, c'est le moment où jamais.
C'est donc un spot et rien de plus!
Pourtant Viva la tenait sa plateforme créative.

"Viva Ettafi la3tach", la campagne qui aurait pu créer la plateforme créative

video


Même si l'agence JWT Tunis n'est plus en odeur de sainteté en ce moment, il faut savoir à rendre à César ce qui lui appartient.
L'année dernière ils avaient imaginé une série de spots pour la marque Viva qui auraient pu avec un peu plus d'investissement (de la part de l'annonceur?) créer une plateforme créative.
Un style brut, un scénario simple, une pointe d'humour intelligent et une accroche sans prétention.
Même si à l'époque la campagne d'affichage n'avait pas été à la hauteur du spot, il est indéniable que l'annonceur a raté là l'occasion de créer un lien avec ses consommateurs qu'il a perdu depuis l'époque du "ya 7assra 3lik..."

vendredi 14 août 2009

Vcast: Tweensa.com, la copie tunisienne de Facebook

Après la copie chinoise, la copie tunisienne de Facebook. Ci-dessous les captures d'écrans.

Mehdi Lamloum Vcast: Tweensa.com, la copie Tunisienne de Facebook from Mehdi Lamloum on Vimeo.





mardi 11 août 2009

Facebook/FriendFeed, un deal cool!

Le fondateur de Friendfeed, Paul Buchheit s'est exprimé sur l'avenir de Friendfeed:
Obviously I can't provide a lot of detailed plans and guarantees, but I can tell you that I'll do my personal best to ensure that the FriendFeed users and community are treated right. I love this product too, and don't want to see it disappear.

Et il a publié une photo, prise juste après la signature, qui prouve que le deal a été fait dans une ambiance plutôt détendue. admirez le look (soigné?) de Mark Zukerberg.

lundi 10 août 2009

Facebook acquiert friendfeed



Facebook a annoncé ce soir avoir acquis le service de Lifestreaming Friendfeed.
Selon le communiqué de Facebook, tous les employés de Friendfeed vont rejoindre Facebook. D'un autre coté, ils ne sont que 12. Les fondateurs eux vont avoir des postes clés dans l'organisation.

Mark Zukerberg a déclaré:
Since I first tried FriendFeed, I’ve admired their team for creating such a simple and elegant service for people to share information. As this shows, our culture continues to make Facebook a place where the best engineers come to build things quickly that lots of people will use.


De son coté, l'équipe Friendfeed annonce sur son blog "avoir accepté la Friend Request de Facebook"

Twitter Scam continue...et fait sa pub

On avait rapporté un Twitter Scam qui s'est révélé derrière le site High-profits.org.
Si les Tweets comportant ce lien ont disparut des Trending Topics de Twitter, la campagne continue ... sur des bannières.
Ces bannière sont même été répertoriées par le sérieux adverlicio.us.





Ces bannières au design douteux ne sont certainement pas réalisées par Twitter.
Il s'agit d'une fausse pub qui s'est affichée notamment sur le célèbre Drudge Report, comme le rapporte Webpronews



Au clic on se retrouve sur des sites imitant ceux de grands quotidiens américains et qui ont pour finalité de piquer des informations confidentielles (comme un numéro de carte de crédit)



Si vous cherchez à bosser réellement pour Twitter, sachez qu'ils recrutent de vrais bons profils pour de vrais emplois.

Buzz: Google Map descend dans la rue au Japon



Une opération de Google Japan pour Google Maps.
Des "marqueurs semblables à ceux de Google Maps ont été installés dans la rue à divers points stratégiques. Chacun d'eux contenant une sorte d'écran diffusant une vidéo des "Favorites places" sélectionnées par des célébrités.
via Asiajin

Bonus track: Big in Japan

XIANONEI, la copie chinoise de Facebook, change de nom!

En Mai 2008, on avait déjà parlé de Xianonei, une réplique chinoise de Facebook qui avait presque tout copié et surtout le design.

Aujourd'hui, et d'après Cwrblog.net, Xianonei, qui entre-temps s'est positionné parmi les réseaux sociaux les plus populaires en Chine, a changé de nom pour RenRen.com
La raison de ce changement est d'ordre stratégique.

Xianonei signifiant "Campus", les dirigeants ne voulaient plus se cantonner dans une niche restrictive, celle des étudiants. Pour mieux se positionner sur les marchés autres que celui des étudiants, il fallait donc un nom comme RenRen et qui veut dire "Tout le monde"

Cette news est intéressante sur un point: Xianonei a été plus royaliste que le roi. S'il a copié Facebook sur pas mal de choses, il a été plus libre concernant le nom.
Alors que Facebook, garde son nom qui veut dire "Trombi" et qui est lié intimement au monde universitaire, Xianonei prends le risque de se repositionner.

Home page de Xianonei en 2008



Nouvelle Home page 2009


dimanche 9 août 2009

IAM: Dangereux

En mode Old School
Crédit photo Frank Synopsis sur Flickr.



vendredi 7 août 2009

KickStarter.com : financer vos projets par des dons...intelligents

Vous avez un projet en tête? Vous le trouvez incroyablement intéressant mais malheureusement vous n'avez pas l'argent pour le financer? Cherchez des dons mais offrez quelque chose en retour.
C'est en substance le principe de KickStarter.com, un site qui vous permet d'héberger vos projets et de lancer un appel aux dons.

Si les appels aux dons ne sont en rien nouveaux, c'est la manière qui est intéressante. Il n'est pas ici question de faire afficher un widget sur son blog en demandant, pour des raisons que l'on ignore, quelques dollars envoyés par PayPal.

La logique est ici d'offrir quelque chose en contre partie du don et ce "quelque chose" augmente de valeur de manière graduelle et selon la valeur de votre don.



Alisson Weiss à titre d'exemple a réussi à trouver 7700 dollars nécessaires pour produire son premier album.
Elle a réussi à trouver les dons notamment grâce à une vidéo très sympathique où elle explique pourquoi il faut l'aider à produire son album.

Facebook Connect et Twitter Connect sur Pinklemon

Grâce à Disqus, vous pouvez dés maintenant commenter sur Pinklemon en utilisant votre profil Facebook ou Twitter.
Cette option n'est malheureusement possible qu'à partir de ce post et non ceux qui précédent.

jeudi 6 août 2009

Robert Scoble est définitivement "huge" sur Twitter

Robert Scoble, ex-videblogger pour Fastcompany et actuellement Videobloggeur pour Building43.com créé la sensation encore une fois sur Twitter.

Robert Scoble a procédé à une purge de ses Followers en en supprimant 106.000. Du coup, "Twitter Purge" se retrouve en tête des Trending topics (mots clés les plus cité sur twitter)

Scoble a été parmi les premiers utilisateurs chevronné de Twitter. Comme il a fait d'ailleurs par la suite pour Friendfeed, il a contribué à vulgariser l'usage de Twitter et a agit (bien malgrè lui?) en évangéliste du service.



Ce n'est pas la première fois que Robert Scoble provoque un remous sur Twitter.
En Mai 2008, et suite à de nombreuses pannes de Twitter, les dirigeants avaient pointés du doigts les utilisateurs les plus influents du service, en visant sans le nommer @Scobleizer.

Après cet événement, un petit malin a lancé Blamescoble.com où vous pouvez mettre sur le dos de Scoble n'importe quel crime...

Taoufik Jebali se clashe avec ses "Facebook friends" à propos de Emir Kusturica

Taoufik Jebali, l'homme de culture et de théâtre tunisien, s'est "clashé" avec ses Facebook Friends à propos du dernier concert d'Emir Kusturica à Hammamet.
Remettons les choses dans leur contexte: Emir Kusturica est arrivé avec son NoSmockingOrchestra pour un concert à Hammamet.
Lors de ce concert le public n'a pas hésité à monter sur scène à plusieurs reprises et d'envahir l'espace du groupe, comme le montre cette photo tirée du site du groupe.



du coup Taoufik Jebali n'a pas hésité à s'exprimer sur son status Facebook à propos de la scène.



Une réaction qui n'a pas été visiblement du goût de ses Facebook Friends dont visiblement plusieurs étaient présents lors de ce concert et ne se sont pas gênés pour monter sur scène.
La discussion entre-eux n'a pas été toujours cordiale et Taoufik Jebali a semblé par moment pour le moins excédé par ces réactions.



Sans donner raison à l'un ou l'autre, il me semble que Taoufik Jebali a eu le mérite de mettre le doigt sur un point que ses "facebook friends" ont négligé lors de ce concert, à savoir l'hymne chanté au début du spectacle.
Faisait-il aussi allusion aux positions pro-serbes déclarées d'Emir Kusturica?

Une chose est sûr, nous avons devant nous un cas concret du pouvoir de la satustphére, qui prends le pas sur la blogosphére, par capacité à créer la conversation.

High-profits.org nouveau Spam sur Twitter

High-profits.org s'est positionné rapidement lors de la soirée du 5/8 comme un des trendings topics sur Twitter.



IL s'agit d'un site de Scam qui RT le même message à partir de votre compte Twitter.
Un site qui promet de gagner de l'argent facilement...encore.



Mashable recommande
d'ailleurs de ne pas visiter ces sites et si c'est le cas de changer son mot de passe immédiatement. Il n'y a pour le moment rien concernant tout ceci sur le blog de Twitter

mardi 4 août 2009

SocialSafe.net: Téléchargez votre profil Facebook

Vous avez peur de perdre vos données stockée sur Facebook?
Téléchargez-les!
Le service est proposée par Socialsafe.net et il est abordable (3 dollars).

SocialSafe Intro Video from Pascal Wheeler on Vimeo.

Ashton Kutcher: twitter jusqu'au bout...

L'acteur américain Ashton Kutcher, mari de Demi Moore, est certainement l'une célébrités du showbiz américain à avoir le mieux compris l'intérêt de Twitter.
Son compte sur Twitter @Aplusk compte plus de 3 millions de folowers.
Il faut dire que Ashton Kutcher investi beaucoup sur son compte Twitter allant même jusqu'au communiquer sur ce compte sur des billboards.



Il a été d'ailleurs le premier à atteindre la barre du 1 million ( avant CNN) et celle des 2 millions.



Si l'acteur en profite généralement pour poster de ses nouvelles, parler de ses projets (comme le live qu'il a fait avec Kevin Rose lors du festival de Sundance, il lui arrive de poster des choses assez spéciales, comme cette photo de Demi Moore (mais peut-on vraiment en être sûr?) qui a été vue plus de 800.000 fois.
N'est-ce pas aller trop loin?