A propos de l'auteur de ce blog

Mehdi Lamloum, bloggeur et Vidéobloggeur depuis 2005. Actuellement directeur de creation dans une agence de communication, base a Kuala Lumpur, Malaisie
Les informations, opinions, réflexions, analyses, conneries, ne représentent que mon avis personnel et n'engagent en aucun cas celui de mon employeur ou de mes partenaires.

Pour me contacter, vous pouvez utiliser mon email me [at] mehdilamloum [dot] com

Contrat Creative Commons
Ce(tte) oeuvre de Mehdi Lamloum est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 Unported.

jeudi 18 février 2010

E-FEST: Voyeurisme, genèse d'images et jeux de pistes sonores

Le FEST, festival de musique électronique sur quelques soirées, s'est transformée cette année en E-FEST, un festival consacré à la culture numérique se déroulant sur 13 mois...et on ne va pas s'en priver!

Après la session de Juin 2009 et celle de Décembre 2009, le E-FEST continue avec un programme intéressant: Installations, Ciné-concert et Ateliers.

Le vernissage a eu lieu hier, Mercredi 17 et ça continue jusqu'à Samedi 20, à l'Acropolium de Carthage.

Voyeurisme et regards troublants

Thomas Israël participe avec deux installations dédiées à la thématique du Voyeurisme.

S'il avoue que "mon analyse philosophique de l'oeuvre n'est pas à son bout", il affirme qu'il met là en avant "le voyeurisme, la télé-réalité et toutes ces caméras qui nous surveillent"
Le principe de l'installation est très simple.

Vous entrez dans un espace clos sur trois cotés, en face de vous un écran avec pleins de yeux qui bougent dont un qui suit vos mouvements de droite à gauche et qui grossit à force qu'on s'en approche.
Une expérience flippante...mais très parlante.


Sa deuxième installation consiste en deux petits boîtiers dont on peut voir l'intérieur.
En y regardant de près, un texte défile en vidéo, entrecoupé par des images de têtes asiatiques.
En même temps, et pendant d'on observe...d'autres nous observent à leur tour (humain sur la vidéo, tête de Ken (le mec de Barbie)...)

LOOK AT ME, MON MONDE EST CLOS & LE BAISER DU DRAGON


Genèse d'images
Cette installation de Lavender Hill est une invitation à suivre la naissance d'une image. D'un écran noir, commence à apparaître une lumière qui semble lutter pour en sortir jusqu'à envahir le tout et se développer.





Jeu de piste sonore
La troisième installation a lieu dans le jardin de l'Acropolium.
Réalisée par Ali Tnani et Johanna Gampe, elle consiste en un jeu de piste sonore.
Une partie des participants porte un casque, d'autres doivent laisser des messages dans un micro...qui ne s'active que lors du passage d'autres encore devants des capteurs.
L'intérêt du truc, c'est qu'il met à contribution des personnes qui ne se connaissent pas forcément et qui se retrouvent à collaborer pour comprendre le jeu et l'exécuter.

Les installations continuent jusqu'à Vendredi de 10h à un peu plus de 19h.
Samedi aura lieu un Cinémix autour du film Metropolis, à 20H30.
Allez-y, ça en vaut le déplacement.