A propos de l'auteur de ce blog

Mehdi Lamloum, bloggeur et Vidéobloggeur depuis 2005. Actuellement directeur de creation dans une agence de communication, base a Kuala Lumpur, Malaisie
Les informations, opinions, réflexions, analyses, conneries, ne représentent que mon avis personnel et n'engagent en aucun cas celui de mon employeur ou de mes partenaires.

Pour me contacter, vous pouvez utiliser mon email me [at] mehdilamloum [dot] com

Contrat Creative Commons
Ce(tte) oeuvre de Mehdi Lamloum est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 Unported.

vendredi 19 mars 2010

Applications Facebook: La fin ou la renaissance ?


Facebook a pris la décision fin Février d'arrêter les notifications pour les applications.
Autrement dit, depuis cette date, vous ne voyez plus une notification avec "Machin t'as challengé dans le quizz des cons".
Une décision parmi les plus importantes que Facebook ait eu à faire concernant les applications.

Mis à part les géant du développement d'applications comme Zynga (Farm Ville...etc...), les applications Facebook ont constitué le nouveau terrain de prédilection des agences de pub.
Vu le succès du support, sous la pression des annonceurs ou simplement par mimétisme, un nombre croissant d'applications pour des produits tunisiens ont été lancé avec plus ou moins de succès comme celle de Tunisiana Grand Derby, Taft gatta3 Rafle, Milkana Khobzwjben, Boga Mella ghanja.

En discutant avec un ami aujourd'hui des pratiques limites (le fait d'envoyer des dizaines d'invitations à ta liste d'amis sans te consulter) qui ont été adoptés par certains prestataires, il a sorti une remarque très pertinente: "Aujourd'hui, faut des applications qui intéressent vraiment!"

Est-ce la fin ou la renaissance?

Les résultats des applications Facebook n'était plus tout à fait conforme aux attentes.
Les raisons sont multiples:
  • Un trop grand nombre d'applications
  • Des idées trop axées "produits"
  • La concurrence de boites comme Zynga qui avec FarmVille et compagnie développe un nombre impressionnant d'applis attractives.
  • Le Spam qui génère un refus des applis par certains utilisateurs.
  • Les hoax/vérités qui circulent concernant le hack de comptes à travers des applis
Avec la disparition des notifications, le mécanisme supposé déclencher la viralité des applications est menacé voire disparu.
C'est une vision trop mécanique: Une application n'est virale que si elle est créative, innovante et sociale.
Malgré les apparences, c'est peut-être cela qui va relancer l'intérêt des applications.
C'est l'absence d'un mécanisme "automatique" qui poussera les créatifs à penser avant tout à capter l'attention des utilisateurs.
On s'oriente aussi de plus en plus vers des applications hébergées sur des Fan Page. L'objectif étant d'avoir toujours le mécanisme de notifications via l'affichage des mises à jour de la page sur la timeline des utilisateurs.
Il ne faudra pas oublier, que rien n'est plus simple que de cliquer sur "Masquer"...