A propos de l'auteur de ce blog

Mehdi Lamloum, bloggeur et Vidéobloggeur depuis 2005. Actuellement directeur de creation dans une agence de communication, base a Kuala Lumpur, Malaisie
Les informations, opinions, réflexions, analyses, conneries, ne représentent que mon avis personnel et n'engagent en aucun cas celui de mon employeur ou de mes partenaires.

Pour me contacter, vous pouvez utiliser mon email me [at] mehdilamloum [dot] com

Contrat Creative Commons
Ce(tte) oeuvre de Mehdi Lamloum est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 Unported.

lundi 22 novembre 2010

Pourquoi je soutiens le Startup Weekend Tunis


Après le Barcamp Tunisie édition 2009 et édition 2010, le TEDxCarthage, un autre événement est en cours d'organisation impliquant la communauté "internet" en Tunisie.

Startup Weekend est un concept international dont le but est de réunir un maximum de compétences autour d'un même événement pour qu'ils s'attellent par petits groupes à créer des projets en 54h. Ces mêmes projets seront soumis à un jury, comprenant des investisseurs, avec comme objectif final de lever des fonds et de lancer ce projet.

Un événement tel que celui-ci mérite le soutien de tout le monde pour plusieurs raisons.

- Parce que nous avons besoin aujourd'hui d'événements ouverts de ce type, créés par la communauté elle-même pour son bien,

- Parce que ce genre d'événements donnent un coup de boost énorme au networking, à l'esprit de création et encourage l'initiative individuelle.

- Parce que même si créer une startup en Tunisie, demande beaucoup beaucoup beaucoup plus que 54H, l'intérêt est quand même dans la confrontation des idées et de la créativité qui peut en résulter.

- Parce que la polémique de qui a eu l'idée en premier (épisode 1 et épisode 2) est un faux problème. Comme je l'ai déjà dis dans un tweet, certains devront apprendre de cet épisode et le plus important n'est pas de savoir qui a eu l'idée mais qui l'a mise en oeuvre.