A propos de l'auteur de ce blog

Mehdi Lamloum, bloggeur et Vidéobloggeur depuis 2005. Actuellement directeur de creation dans une agence de communication, base a Kuala Lumpur, Malaisie
Les informations, opinions, réflexions, analyses, conneries, ne représentent que mon avis personnel et n'engagent en aucun cas celui de mon employeur ou de mes partenaires.

Pour me contacter, vous pouvez utiliser mon email me [at] mehdilamloum [dot] com

Contrat Creative Commons
Ce(tte) oeuvre de Mehdi Lamloum est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 Unported.

vendredi 27 août 2010

Foursquare est un jeu!

Foursquare, que certains donnaient mort à l'annonce de Facebook Places, vient de lancer une nouvelle (et petite) fonctionnalité mais qui a son importance dans la direction que prend le service.
Désormais, Foursquare vous informe combien de checkins il vous manque pour chaque endroit pour en être le maire.

Rappelons que pour être la maire d'un endroit sur Foursquare, il faut être la personne ayant checké le plus de fois sur les 60 derniers jours.
Cette information, en apparence anodine, donne en réalité une idée sur l'orientation que prend Foursquare dans la présentation du concept: c'est un jeu!
Un jeu utile certes, social aussi mais avant tout un jeu.

Contrairement à Facebook Places où on a l'impression d'informer toujours et encore Facebook de nos préférences pour qu'il nous livre toujours plus de publicités personnalisées, Foursquare n'est rien de plus qu'un jeu.

Il m'est arrivé de trouver une idée de sortie grâce à Foursquare, simplement en regardant qui de mes amis est à tel endroit, mais ça n'est jamais cela qui m'a motivé à checké.
Si je créé des endroits, si je check, si j'ajoute des tips c'est essentiellement pour avoir plus de badges, gagner plus de points, être en haut du classement hebdomadaire et narguer @evildrako :)

jeudi 19 août 2010

Twitter se défend d'être élitiste, histoires à l'appui!

Une étude d'ExactTarget relayée sur de nombreux médias, a démontré que les utilisateurs quotidiens de Twitter sont les plus actifs sur les autres plateformes sociales.
Ils ont plus d'aptitudes à Commenter, uploader du contenu, ou bloguer.

Twitter élitiste...pour toujours?
Les résultats de cette étude ont été analysée de manière à aboutir à une première conclusion : Les utilisateurs de Twitter sont des fous hyperactifs, totalement différents de l'internaute lambda. Ils forment une certaine ELITE.
Cette première conclusion a abouti elle-même à une deuxième beaucoup plus "forte" et reprise en sous-titre chez OWNI : Twitter ne percera jamais auprès du grand public!

La force de Twitter, qui est d'être une sorte de boite à outil qu'on peut adapter à son besoin, n'est pas forcément un point positif mais de là à pense qu'il ne percera pas auprès de la masse me semble exagéré.

Twitter a atteint tôt cette année la barre des 100 millions d'utilisateurs, ce qui n'est pas rien pour un réseau social élitiste en 3 ans. Ce n'est que le cinquième du nombre de personnes sur Facebook...mais est-ce que Facebook est le bon exemple?
Avec ses 500 millions d'utilisateurs, Facebook a dépassé le concept même de grand public. C'est une zone de non-droit, où tout est possible : les faux comptes, le SPAM porno, le Phishing des comptes, les malawares ... bref, Facebook est un bordel géant et permanent!

Twitter répond par du storytelling

Hasard ou pas, dans le même temps Twitter a lancé un nouveau blog appelé Twitter Thales dans lequel ils racontent les histoires d'utilisateurs de Twitter dont la vie a été touchée un jour ou l'autre par le service.

Ces histoires sont organisées autour de trois thématique : Life, Community et Humor.
Chacune exposant l'histoire d'un utilisateur, un compte et quelle expérience a été vécue avec Twitter.
La page Community raconte l'histoire d'un compte @caltrain, créé par Ravi Pina et permettant aux voyageurs dans le train de signaler sur ce compte via un email ou SMS les retards qu'ils auront constatés sur la ligne.

Twitter appelle les utilisateurs à contribuer au blog, en envoyant leurs propres histoires de comptes, de vécus à travers Twitter.

Cette démarche est intéressant, à la lumière de l'étude citée plus haut, pour démontrer que Twitter n'est pas, au mieux élitiste et au pire "un truc de geek".
Le storytelling d'expériences d'utilisateurs, simples voire banales, permettra de lever la barrière psychologique de l'accès à Twitter.

mercredi 18 août 2010

Sheva+HD se fait éjecter de Facebook

Sheva+HD est un pseudo qui rassemble probablement deux personnes qui se sont fait un nom en capturant et en mettant en ligne sur Facebook des vidéos de buts de tous les championnats.
Pas la peine d'avoir AlJazeera sport ou de sortir du boulot, il suffisait de se connecter à Facebook, d'aller sur la page de Sheva+HD et d'attendre que les vidéos tombent.

J'avais déjà blogué à propos de Sheva+HD en Novembre 2009. A l'époque sa page affichait 33.000 fans et un millier de vidéos en à peine un mois.

L'activité de Sheva+HD est en contradiction totale avec toutes les règles de Facebook concernant le copyright, donc l'upload de vidéos et le partage de contenu.
Mais les règles de Facebook en matière de copyright ont deux spécificité:
- Elles sont inefficaces car elle exige que ce soient les ayant droits qui signalent le contenu comme leur appartenant.
- Elles sont expéditives car le contenu considéré en contravention de ces règles disparaît soudainement et sans aucune sommation.

Aujourd'hui, la page Sheva+HD a disparu probablement pour avoir enfreint une bonne part des règles de Facebook en matière de propriété intellectuelle .
Il a eu le même destin que son homologue français, FullHDReady qui s'est fait éjecter de Dailymotion avant de trouver refuge LePost.fr

Dans mon précédent post, à la question "Que risque-t-il?" Je m'étais aventuré à un "Absolument rien!" en ajoutant que pour que sa page soit éffacée, " il faudrait qu'AlJazeera, ART et toutes les chaines qu'il pirate prennent la peine d'affecter une personne au signalement de ces vidéos...ce qui ne risque pas d'arriver de sitôt."
Malheureusement pour lui, ça a fini par arriver...

Facenook et le lancement de ShevaHD.com


Alors que ces premières vidéos étaient toutes signées par le lien d'un forum de warez Tunisia-music.com, Sheva+HD a lancé son propre site pour la diffusion de ses vidéos ShevaHD.com

Pour satisfaire ses fans, Sheva+HD devra s'investir beaucoup plus sur sa plateforme et perdre probablement toute son audience sur Facebook.
Mais là n'est qu'un moindre mal.
En lançant ShevaHD.com, s'ouvre à lui la problématique de l'hébergement de ses vidéos et de la bande-passante qui vu son succès et le coté gourmand des vidéos, risque de faire à terme une note assez salée qu'il faudra rentabiliser.
Sans oublier le risque que son hébergeur lui suspende son compte sous la menace d'une des chaînes TV dont il "pique le contenu".
Décidément, le copyright n'a pas fini de poursuivre Sheva+HD...

mardi 17 août 2010

Video: "Eye of the Tiger" jouée uniquement avec un iPad!

L'iPad est le produit d'Apple ayant sucité le plus de questions.

On s'est demandé s'il était l'avenir de lecture, s'il allait sauver la presse en ligne ou alors ressuciter la presse papier tout court.

Ce matin, je suis tombé sur une vidéo sur Vimeo qui m'a pousser à me poser la question suivante: L'iPad est-il l'avenir de la musique?

Il s'agit d'un clip où Eye of The Tiger est interprétée entièrement grâce à des applications iPad téléchargées de l'iStore.

lundi 16 août 2010

NessmaTV encore au coeur de la polémique

NessmaTV, la télé du grand Maghreb lancée par les frères Karoui et qui a vu l'entrée de Mediaset dans son capital, est certainement le media qui a déchaîné le plus les passions sur le web tunisien.
En début d'année, NessmaTV a été lé centre d'une vague d'indignation sur Facebook à cause d'un passage d'un sketch de Sawsen Maalej (Animatrice de talent, chroniqueuse et actrice) et quelque temps avant cela, un sketch répondant à la journaliste Samira Dami a aussi provoqué de nombreuses réactions.


En ce mois de ramadan, mois crucial pour les chaînes de télévision tunisiennes, Nessma TV ne pouvait ne pas se retrouver dans l'oeil du cyclone.
Cette fois-ci, c'est le nouveau feuilleton "Nsibiti laaziza" qui vaut à NessmaTv de connaitre son énième appel au boycot sur Facebook.
L'objet du scandale? L'actrice Mouna Nouredine qui joue le rôle d'une vieille dame sfaxienne (originaire de la ville de Sfax, région riche, industrielle et puissante économiquement) avec une pointe d'humour. Il n'en fallait pas plus pour que 14.000 sfaxiens appellent au boycott de la chaîne au motif qu'elle se moquerait de leur accent.
Bizarrement, dans la même série, un autre acteur joue le rôle d'un simplet, originaire d'après son accent du nord-ouest...sans que personne ne s'en offusque. Il faut avouer que les personnages du nord-ouest sont abonnés à ce genre de rôles depuis toujours à la TV tunisienne...

Au-delà de tout débat, il serait intéressant de voir au bout de ce mois l'impact d'une tel appel au Boycott sur l'audience de NessmaTV. Même s'il n'existe pas de véritable Mediamétrie en Tunisie, il serait intéressant qu'un cabinet de mesure d'audience essaye d'évaluer l'impact de ce "militantisme Facebookien" sur nos chaînes tv.

mercredi 11 août 2010

Quelle est la différence entre un sandwich Quiznos et un Subway?


Il fallait bien commencer ce premier jour de ramadan par un peu de bouffe.
Une une idée toute simple, un environnement kitch et un humour décalé.


mardi 10 août 2010

Mon portrait sur Afrique Magazine - Août 2010



Un scan de la page de mon portrait sur Afrique Magazine dans son édition d'Août-Septembre 2010.
Un portrait qui a été fait, en plus de plusieurs autres jeunes tunisiens, dans le cadre d'un dossier spécial "Jeunes Tunisiens".
Cliquez sur l'image pour la voir en taille réelle.

Texte de l'article

TOUJOURS EN JEAN, Converse et tee­shirt, Mehdi Lamloum fait partie des « stars » du Net tunisien. Il est un vidéoblogueur très connu en Tunisie et se trouve à l’initiative du Barcamp, une rencontre qui réunit tous les acteurs anonymes mais très actifs de la Toile.

Après une maîtrise avec mention en comptabilité à I’Institut des hautes études commerciales de Tunis, il se lance. « .J’ai créé mon blog Pinklemon en 2007. J’ai travaillé gratuitement dans la pub pendant six mois avec un ami, et j’ai beaucoup appris.
A la suite d’une annonce trouvée dans un journal, j‘ai postulé dans une agence de conseil en webmarketing (Access to e business), que j’ai quittée après un an et demi pour créer ma propre boîte, mais à cause des restrictions budgétaires provoquées par la crise j'ai été obligé de fermer. Parti à Webmanagercenter pour filmer un Vcast (un podcast vidéo) concernant un site que le journal allait créer, on m'a proposé de devenir responsable marketing. Un poste que j’ai occupé onze mois.

J’ai appris que Memac Ogilvy Label, une agence de communication, mettait sur pied une unité numérique donc j’ai postulé.
Mon travail consiste à suivre ce que font les Tunisiens sur le Web et à proposer des idées et des stratégies de communication sur le réseau.

Je ne me suis jamais considéré comme un salarié mais comme un entrepreneur individuel et je monte toute une stratégie d’investissement sur moi (en temps et énergie), si je puis dire.

Je n’ai ni héritage ni piston et je pense qu’il faut beaucoup d’efforts, de sacrifices et de volonté, et c‘est ce qui manque à certains jeunes. La vie n’est pas facile mais il faut se battre, et celui qui travaille fini par réussir. . . Si vous ne parlez pas de vous-même, personne ne le fait, et c’est pour ça que j’ai fait un blog, pour partager tout ce que je connais, et c’est ainsi qu’on se bâtit une notoriété. Je veux devenir quelqu’un de connu et de respecté en tant que professionnel."

Il a découvert le concept de Barcamp en 2008 et l’a lancé à Tunis en 2009. Ceux qui travaillent dans le Web ne se connaissent pas, et ceux qui sont dans l’offshore n’ont aucun contact avec le marché tunisien. .Je me suis dit que ce serait bien de les réunir pour se connaïtre, faire du business, trouver un financement, des partenaires, des développeurs. .. Créer un écosystème. "Qui m’a permis de nouer beaucoup de contacts et j’envisage de pérenniser l’événement.»

Mehdi est également chroniqueur à la Radio nationale tunisienne il écrit dans un hebdomadaire local et aimerait monter des émissions télé sur le thème d’Internet.

E.B.J.

vendredi 6 août 2010

Deux Clips de Kanye West: lequel est le meilleur?

Deux clips pour le même morceau de Kanye West.
Le premier est fait à partir d'images du web et le second est l'officiel.
Lequel préférez-vous?

Le non-officiel



L'officiel

Nouveautés Twitter: Suggestions, Retweets et shorts URL dans la recherche

Twitter a apporté certaines innovations à sa plateforme. La première concerne l'introduction de la suggestion d'amis (une chose que Twitter aura fait après Facebook, alors que l'inverse est généralement vrai) et deux autres concernant le moteur de recherche de Twitter, jusque là pas très efficace.

Mais pourquoi me suggère-t-on ces personnes?



Twitter a lancé une fonction de suggestion de Followers (et non d'amis, car les "amis" c'est sur Facebook), qui est visiblement basée sur les Followers en commun ou les centre d'intérêts.
Malheureusement, ces suggestions affichent les profils, la bio mais pas l'activité (nombre de tweets, Tweets/jour...), alors que ce sont les informations les plus importantes de manières générale pour follower une personne qu'on ne connaît pas.
Selon Slim404, certains comptes suggérés seraient protégés. Même si protéger son compte Twitter n'implique pas de disparaître des listings de recherche, il convient de se demander si les personnes qui protègent leurs tweets désirent ou pas apparaître sur les suggestions.

Twitter veut imposer "son" Retweet?


Le ReTweet (le fait de re-publier un tweet, en mentionnant son auteur) est une fonction qui a été pensée par les utilisateurs de Twitter. En ajoutant "RT @nom_utilisateur" ou "via @nom_utilisateur" dans un tweet, les utilisateurs ont créé une fonction qui permet de diffuser une information en gardant toujours la trace de la personne qui l'a lancée.

Une fonction qui posait de gros problèmes à Twitter puisqu'elle impliquait un flux important de tweets non-originaux et qu'il fallait optimiser pour éviter le fameux Twitter Whale (la baleine échouée de Twitter qui apparaît à chaque fois que la plateforme est down).

Pour éviter ce problème, Twitter a lancé sa propre fonction RT qui affiche le même tweet dans la timeline mais sans le reposter.

Aujourd'hui la fonction RT a été mise en avant les résultats de recherche.
Pour certains mots-clé (les Trending Topics à priori), les premiers résultats affichés sont ceux qui ont reçus le plus de RT.
Sauf que beaucoup d'utilisateurs, ceux qui utilisent les clients desktop ou mobile, n'utilisent pas vraiment la fonction retweet de Twitter et lui préfère le RT.
On aurait préféré que Twitter mettent en avant les tweets les plus retweetés quelque soit le type de RT.

Détection des short-urls dans la recherche




Enfin, une fonctionalité utile.
La limitation de 140 caractères ayant créé les short URL, il n'est pas toujours possible de savoir de quelle site il s'agit.
Désormais, quand on tape l'url d'un site dans le moteur de recherche de Twitter, il affiche tous les liens redirigeant vers ce site, même si l'url est affichée sous la forme d'une short-URL.

mardi 3 août 2010

Marques-Bloggeurs: le rendez-vous manqué?


Je n'arrête pas de recevoir depuis quelques mois, en tant que bloggeur, des invitations à des événements divers.
Même si j'assiste à certains, je refuse poliment une bonne partie pour la simple et bonne raison que le sujet ne m'intéresse pas.

Ces invitations, inhabituelles jusque là, m'ont fait prendre conscience que les agences de PR et les marques de manière générale, sont désormais à la recherche de bloggeurs qui pourraient couvrir leurs activités ou du moins s'y intéresser.
Bien qu'en ce moment, on ne jure que par Facebook, c'est le contenu relatif aux marques qui fait défaut...et seuls les bloggeurs peuvent fournir ce contenu.

On s'est raté de quelques années...
A l'époque où les blogs tunisiens étaient en plein développement (période que j'estime entre 2004-2008), peu ou pas de marques s'intéressaient à eux.
Il y a eu l'initiative Buzz2com mais ça n'a pas vraiment duré...
Même, si à leur décharge, le nombre d'internautes en Tunisie n'était pas aussi important qu'aujourd'hui, il y avait probablement des efforts à faire...si certaines agences avaient pris la peine d'envisager la chose.
Beaucoup de bloggeurs se seraient, j'en suis convaincu, développé dans leur activité s'ils avaient réussi à trouver de quoi financer une partie de leurs frais.
Zizou from Djerba aurait très bien pu intéresser Tunisair, Zizirider aurait tapé dans l'oeil de manix (:p), Dismalden, Karim2k, Evil Drako et toute la bande des photobloggeurs tunisiens de même...

La question que je me pose aujourd'hui c'est: est-il trop tard?

lundi 2 août 2010

Etude : 15% des Tweets sont des RT !


Une étude publié par l'agence digitale 360i concernant Twitter révèle quelques données intéressantes:

Les marques ne sont pas présentes en masse sur Twitter...pour le moment. Seul 10% des tweets sont produits par des marques et seuls 12% des tweets emis par des individus parlent d'une marque.

Seuls 8% des utilisateurs de twitter maintiennent leur tweet privés. Une attitude aux antipodes de ce qui se fait sur Facebook.

Le RT n'est pas la norme. Il ne représente que 15% des tweets. Le corollaire est que 85% des tweets sont du contenu original.

43% des tweets font partie d'une conversation (@replies) Un pourcentage qui implique que Twitter, contrairement à ce que certains essayent de dire, n'est pas une forme nouvelle de chat.

Je reviendrai plus en détail sur cette étude dans de prochains posts. Vous pouvez lire le document dans son intégralité ci-dessous.