A propos de l'auteur de ce blog

Mehdi Lamloum, bloggeur et Vidéobloggeur depuis 2005. Actuellement directeur de creation dans une agence de communication, base a Hong Kong
Les informations, opinions, réflexions, analyses, conneries, ne représentent que mon avis personnel et n'engagent en aucun cas celui de mon employeur ou de mes partenaires.

Pour me contacter, vous pouvez utiliser mon email me [at] mehdilamloum [dot] com

Contrat Creative Commons
Ce(tte) oeuvre de Mehdi Lamloum est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 Unported.

mercredi 4 mai 2011

L'accès à l'information, bientôt un luxe?


Un étude du cabinet Nielsen aux US montre que pour la première fois depuis 20 ans, le nombre de possesseurs de télévision a chuté de 98,9% à 96,7%, soit 1,2 millions de postes de TV en moins.

Dans un article du NY Times, deux raisons sont retenues pour expliquer cette chute.
  • La première est l'évolution technologique qui nécessite d'acheter un équipement de plus de plus en plus cher. La pauvreté est devenu un obstacle à l'accès à la télévision, outil de masse par excellence à la base.
  • La deuxième, c'est toute cette nouvelle génération qui a grandi en ayant un clavier entre les mains beaucoup plus qu'une télécommande...un mot qui disparaîtra peut-être un jour.
Même si c'est statistiques sont peu significatives et n'augurent en rien un changement radical dans le mode de consommation, elles donnent des indications sur certains points.

Internet et Television, deux destins liés?

Le cabinet Nielsen, envisage de changer la définition de "Television householders" pour y inclure les personnes qui regardent des vidéos sur internet.
Pour les nouvelles générations, Youtube est LA télévision : plus intelligente, plus riche, donnant accès à un archive et interactive.

Le lien entre internet et Television est de plus en plus fort.
La mode du Live Tweeting, a prouvé que plus personne ne regardera la télé tout seul. Il a potentiellement avec lui des milliers/ millions (selon la popularité de l'émission) de personnes qui regardent et commentent en live ce qui passe sous leur yeux.

L'accès à l'information, bientôt un luxe?

Un foyer modeste n'aura probablement pas dans le futur les moyens d'avoir accès à l'information dans un délai raisonnable. L'évolution de la technologie et le prix que ça peut coûter mettra à l'écart certaines classes.

Dans un pays comme la Tunisie, l'information est accessible presque gratuitement grâce notamment à la télévision et à la radio. Mais ça reste UNE source d'information.
L'accès à internet est encore cher dans l'absolu et l'est encore plus s'il faut tenir compte de la qualité de la connexion et du service offerte.

L'accès aux journaux papier est de plus en plus dur. Leur prix à quasiment été multiplié par deux depuis des années et les nouveaux titres qui sortent affichent souvent le prix prohibitif de 1 dinar, même s'ils sont hebdomadaires.

Le droit à l'accès à l'information devrait être d'ailleurs parmi les sujets les plus importants des élections de l'assemblée constituante en Tunisie...mais quelque chose me dit qu'il ne le sera pas!

Crédit Photos: untitledprojects