A propos de l'auteur de ce blog

Mehdi Lamloum, bloggeur et Vidéobloggeur depuis 2005. Actuellement directeur de creation dans une agence de communication, base a Kuala Lumpur, Malaisie
Les informations, opinions, réflexions, analyses, conneries, ne représentent que mon avis personnel et n'engagent en aucun cas celui de mon employeur ou de mes partenaires.

Pour me contacter, vous pouvez utiliser mon email me [at] mehdilamloum [dot] com

Contrat Creative Commons
Ce(tte) oeuvre de Mehdi Lamloum est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 Unported.

lundi 12 décembre 2011

Pourquoi Le Maghreb est le meilleur quotidien tunisien

Le journal quotidien Le Maghreb est sans conteste le journal tunisien post-14 Janvier qui a le plus grand succès et ce pour quelques raisons:

1/ Un format Tabloïd, inhabituel en Tunisie : La une met en avant une photo + un titre pour l'article principal, souvent au coeur de l'actualité. Des Unes souvent osées qui captent forcément l'attention du lecteur, pendant que les autres journaux continuent à cumuler des dizaines d'articles sur leur une...


Et même si des fois, ils ratent royalement leur photo à la Une...



2/ Un comité de rédaction avec des noms "intéressants" : Abdelaziz Mzoughi, Hamaddi Redissi, Zied Krichen, Sana Ben Achour, Ghazi Gherairi, Nouredine Ben Ticha, Slaheddine Jourchi...
Quoi qu'on puisse penser de leur orientations politiques, ainsi que celle du fondateur du Journal Omar Shabou et président du Mouvement réformateur tunisien d'obédience bourguibiste, ce sont des noms "médiatiques", qui ont beaucoup d'expérience avec la scène politique tunisienne et surtout qui vendent!

3/ Les lecteurs y "apprennent" des choses : Autant dans le traitement des news, que dans leur papiers d'analyse, les articles du journal sont souvent bien fournis et essayent d'aller au fond des choses.
Ils ont réalisé un fait que les autres quotidiens ignorent : les tunisiens ne savent pas ! Ils ne savent rien : sur leur scène politique, son histoires, ses hommes, ses conflits, ses origines...
Leur série d'articles pour expliquer le mouvement islamiste avant les élections était un geste "osé" et controversé mais indispensable.
Le fait d'ouvrir leurs colonnes à des contributeurs de tous bords apporte aussi une réelle plus-value au lecteur qui y apprend des choses.

Sur le fond, autant que sur la forme, Le Maghreb apporte quelque chose à ses lecteurs...c'est peut-être là que pêchent les autres quotidiens.