A propos de l'auteur de ce blog

Mehdi Lamloum, bloggeur et Vidéobloggeur depuis 2005. Actuellement directeur de creation dans une agence de communication, base a Hong Kong
Les informations, opinions, réflexions, analyses, conneries, ne représentent que mon avis personnel et n'engagent en aucun cas celui de mon employeur ou de mes partenaires.

Pour me contacter, vous pouvez utiliser mon email me [at] mehdilamloum [dot] com

Contrat Creative Commons
Ce(tte) oeuvre de Mehdi Lamloum est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 Unported.

dimanche 1 janvier 2012

Médias tunisiens, vous méritez ce qui vous arrivera!

Note: Ce post devait s'intituler "Hamadi Jebali a-t-il déjà mis au pas les médias tunisiens?" Mais en fin de compte la réponse est tellement évidente. J'ai aussi éliminé "Médias tunisiens, bien fait pour vos gueules"...

La relation des médias avec les dirigeants d'Ennahdha n'est pas au beau fixe en ce moment.
Une situation normale pour un nouveau gouvernement et une attitude habituelle de la part des partis Ultras-Conservateurs libéraux.

La déclaration de Hamadi Jebali concernant l'orientation des médias publics vers des médias gouvernementaux  et la vidéo de Rached Ghannouchi qui distingue les médias en deux types, ceux d'Ennahdha bons et les autres mauvais, ont lancé l'idée que les médias tunisiens étaient contre Ennahdha et mis à jour l'intention du parti au pouvoir de trouver des solutions à tout cela.
Une démarche intelligente, comme souvent c'est le cas, qui met la pression sur les médias tunisiens et les oblige à se défendre dans les déclarations et probablement dans les faits.

D'ailleurs, commence-t-elle à porter ses fruits?
Un événement qui s'est déroulé la semaine dernière m'a poussé à me poser la question.

Un sénateur américain Joe lieberman (ex-démocrate) a rendu visite à la Tunisie et a rencontré quelques membres de l'opposition, le président de la république et certains membres du gouvernement notamment son chef et le ministre des affaires étrangères.

Il a d'ailleurs tweeté une photo de sa rencontre avec Hamadi Jebali et a déclaré apporter son soutien au gouvernement actuel.



Plusieurs médias ont rapporté cette entrevue : MosaiqueFM, ShemsFM, Tunisia Live, Espace Manager, Business News, LeTemps, Kalima, Tuniscope, Investir-en-Tunisie...et d'autres encore...

Visiblement, aucun de ces médias n'a cru bon de googler le nom de Joe Lieberman, qui est pourtant sorti dans l'actualité la veille de sa visite sur une thématique qui devrait intéresser n'importe quel journaliste : La Censure.

Une liste non-exhaustive des performances de Joe lieberman dans ce domaine:

Le 28 Décembre 2011 Joe Lieberman a effectué des démarches pour demander à Twitter de censurer des comptes qui appartiennent au mouvement taliban. Source

En Novembre 2011, il demande à Google d'ajouter un bouton "reporter comme blog terroriste" à son outil Blogger. Source

En Mai 2011, il demande à Youtube de supprimer des vidéos liées à des "organisations terroristes", qu'elle aient violé ou pas les règles de fonctionnement de Youtube Source

En décembre 2010, devinez qui a demandé à Amazon de virer Wikileaks de ses serveurs? Joe Lieberman bien-sûr! Source

En juin 2010 et bien avant que Hosni Mubarak le fasse, il a essayé de faire passer une loi qui permet au gouvernement de couper l'accès à internet aux citoyens en cas "d'urgence" Source

Des informations qui sont disponibles sur internet, pourvu qu'on aille plus loin que la page Wikipédia, et qui ne demandent pas d'avoir un correspondant à Washington.

Toutes ces positions de Joe Lieberman, couplées aux déclarations de Hamadi Jebali, auraient pu mettre la puce à l'oreille de nos chers journalistes, voir les inciter à poser des questions au sénateur sur sa vision de la liberté d'expression ou demander à notre premier ministre son avis sur la définition de la liberté sur internet de son cher hôte.
Mais non, rien. Aucune référence.
Au mieux, quelques interviews d'un sénateur US comme n'importe quel autre...

Oui, vous méritez ce qui finira par vous arriver...