A propos de l'auteur de ce blog

Mehdi Lamloum, bloggeur et Vidéobloggeur depuis 2005. Actuellement directeur de creation dans une agence de communication, base a Kuala Lumpur, Malaisie
Les informations, opinions, réflexions, analyses, conneries, ne représentent que mon avis personnel et n'engagent en aucun cas celui de mon employeur ou de mes partenaires.

Pour me contacter, vous pouvez utiliser mon email me [at] mehdilamloum [dot] com

Contrat Creative Commons
Ce(tte) oeuvre de Mehdi Lamloum est mise à disposition selon les termes de la licence Creative Commons Paternité - Pas d'Utilisation Commerciale - Partage des Conditions Initiales à l'Identique 3.0 Unported.

mardi 16 juillet 2013

Soyez une startup et non un salarié!




Dans une interview pour Afrique Magazine en 2010 qui m’avait valu beaucoup de commentaires , je déclarais que je ne me considérai pas comme un salarié mais comme un entrepreneur individuel : Je suis une startup qui a un client (la société qui m'emploie) a laquelle je vends un service (mon boulot) contre une rémunération mensuelle convenue d’avance (mon salaire).


Une manière de voir ma situation professionnelle qui m’a valu pas mal d'étonnement, de critiques et parfois mêmes des railleries. Avant d’expliquer en quoi cette manière de voir les choses peut être bénéfique, un éclaircissement sur le background.
Dans un excellent documentaire datant de 2003 de Pierre Carles intitulé "Attention Danger Travail" le sociologue Loic Wacquant délivre une analyse de la valeur du travail qui avait sonné dans le temps, dans ma tête d'étudiant tunisien perdu dans un système universitaire dont il allait sortir avec un diplôme ayant si peu de valeur, comme une véritable révélation!

Ci-dessous l’extrait en question...que je recommande a quiconque ne travaillant pas a son propre compte de regarder.


Même si Loic Wacquant parle de cette idée sur un ton grave et la présente comme une menace, son analyse révèle l’exacte réalité du marche du travail sur les dix dernières années.

Pourquoi je crois qu’il faut se considérer comme une startup et jamais comme un salarié?

- Parce qu’on garde sa liberté de travailler ou pas pour un client.
- Parce qu’on accepte plus facilement que notre client ait trouvé un meilleur fournisseur...et on peut s’ajuster en conséquence.
- Parce qu’on ne se relâche jamais et on essaye toujours de s'améliorer. On travaille avant tout pour soit.
- Parce qu’on essaye de faire son boulot de son mieux. Si le client est content, d’autres clients le sauront et voudront certainement avoir vos services.
- Parce qu’on peut avoir des horizons plus larges. Changer de business model pour une startup n’est pas rare. Changer de carrière sonne déjà plus lourd et compliqué.

C’est en somme un état d’esprit qui, dans son ensemble, aide a mieux attaquer les contraintes et difficultés du travail aujourd’hui. 

Soyez une startup et réussissez votre plus beau projet.